Les alliances sectorielles pour les compétences (Erasmus +)

Erasmus-fond-Blanc

L'accent sera mis en particulier sur les compétences numériques ainsi que sur les «compétences vertes».

 

 

Les objectifs

 


Le but de ces alliances devrait être atteint au moyen d'actions ciblant les objectifs suivants :

 

  • identifier les besoins de compétences existants et futurs pour des professions de secteurs spécifiques ;
  • intensifier les échanges de connaissances et de pratiques entre établissements d'enseignement et de formation et le marché du travail ;
  • moderniser l'EFP en adaptant l'offre aux besoins de compétences ;
  • inclure des activités d'apprentissage en milieu professionnel dans l'offre d'EFP et exploiter son potentiel en tant que moteur du développement économique et de l'innovation, en améliorant la compétitivité des secteurs concernés ;
  • améliorer la confiance mutuelle, faciliter la certification transfrontalière et ainsi favoriser la mobilité de la main-d'œuvre dans un secteur et renforcer la reconnaissance des qualifications au niveau européen au sein d'un secteur.

 


Trois groupes d'alliances sectorielles

 


Les projets doivent se rattacher à l'un des trois « lots » suivants :

 

  • Lot 1 : Alliances sectorielles pour les compétences chargées de l'identification des besoins de compétences
 

Elles visent à identifier les besoins de compétences en apportant des preuves détaillées en la matière, et à relever les lacunes existantes dans un secteur économique particulier. Cela permettrait de combler ces lacunes par une offre de formation, qu'elle s'appuie sur l'EFP ou sur d'autres secteurs de l'enseignement et de la formation

 

 

  • Lot 2 : Alliances sectorielles pour les compétences chargées de la conception et de l'offre d'EFP
 

Elles visent à combler les lacunes en matière de compétences et à répondre aux besoins d'un secteur économique particulier en élaborant des programmes d'études, ainsi que des méthodologies de prestation d'enseignement et de formation.

 

Les programmes d'études et méthodologies de formation devraient comprendre une forte composante de formation par le travail et soutenir la mobilité transnationale des apprenants.    

 

 

  • Lot 3 : Alliances sectorielles pour les compétences chargées de la mise en œuvre d'une nouvelle approche stratégique («plan d'action») de la coopération sectorielle en matière de compétences
 

Le plan de coopération sectorielle en matière de compétences est l'une des dix actions de la nouvelle stratégie en matière de compétences pour l'Europe. Il vise à améliorer la veille stratégique sur les besoins de compétences et à prévoir une stratégie claire et des instruments pour remédier aux pénuries de compétences dans des secteurs économiques spécifiques. Il sera utilisé dans six secteurs: automobile, défense, technologie maritime, information géospatiale, textile-habillement-cuir-chaussure et tourisme.


 

Les modalités de participation

 


L'ensemble des informations relatives aux alliances sectorielles pour les compétences sont disponibles sur le site de l'agence exécutive 'Education, Audiovisuel et Culture'.

 

Le texte de l'appel à propositions est aussi consultable sur le site de l'EACEA.

 

 

Plus d'informations