Mobilité pour l'enseignement et la formation professionnels (Erasmus +)

Erasmus-fond-Blanc

Pour les apprenants, l'acquisition de compétences linguistiques, interculturelles et professionnelles favorisent le développement personnel ainsi qu'une meilleure insertion sur le marché du travail européen.

 

Pour les enseignants et l'ensemble des personnels des établissements, l'acquisition et le partage de connaissances et de savoir-faire participent à l'amélioration des systèmes d'enseignement et de formation, ainsi qu'au développement professionnel, tout en renforçant les coopérations entre établissements et entreprises

 

Toute organisation, publique ou privée d'un pays participant au programme, active dans le champ de l'éducation et de la formation professionnelles peut organiser la mobilité pour ses apprenants, ses apprentis, ou ses personnels. Les organismes peuvent candidater de façon individuelle ou par le biais d'un consortium, dans le cadre d'un projet groupé, auquel cas le coordinateur du projet peut aussi être une collectivité locale, un GIP académique, une association, etc.

 

Le porteur de projet détermine un public cible, des objectifs de formation professionnelle, un/des secteur(s) d'activité, l'entreprise et le pays d'accueil. Il est chargé d'adapter la durée et le contenu de la préparation de la mobilité aux profils des candidats au départ. Il veille également à l'adéquation du stage aux besoins de l'apprenant.

 

Un même projet concerne l'envoi de plusieurs personnes partant de France à destination d'un ou plusieurs pays participant au programme.


Les apprenants de l'enseignement et de la formation professionnels, dont les apprentis, préparant un diplôme professionnel de niveau 5 ou 4 peuvent obtenir une bourse pour effectuer :

 

  • une période de stage au sein d'une entreprise en Europe
  • une période de formation dans un établissement de formation professionnelle européen incluant une période en entreprise obligatoire 


D'une durée comprise entre 2 semaines et 12 mois, cette mobilité effectuée à l'étranger est encadrée par l'organisme d'envoi et l'établissement ou l'entreprise d'accueil qui concluent avec l'apprenant une convention de stage, spécifiant les activités, les acquis d'apprentissage attendus ainsi que les dispositifs de reconnaissance qui seront appliqués.

 

Lien vers le programme