Visite de l’entreprise Aldi avec des élèves du lycée professionnel Suzanne Valadon (Paris)

Aldi-visite

Le groupe d’élèves accompagné d’un professeur et d’un service civique est accueilli par Madame Mordago responsable des ressources humaines de la société.


L’histoire de l’entreprise qui a eu 100 ans d’existence en 2013 est rapidement retracée avec l’ouverture d’un premier magasin par les frères Albrecht Théo et Karl en 1913. En 1914 ils ouvrent des épiceries, puis en 1945 ils retiennent pour le choix de leur produit l’idée d’un produit pour un besoin, ce qui limite le nombre de références. La société dispose de 77 magasins en 1954 et ouvre son centième magasin en 1955. Les deux frères se séparent ensuite en 1961 pour fonder deux entités l’une Aldi Nord dirigé par Théo et l’autre Aldi Sud dirigé par Karl. La société Aldi sud s’est développée en Suisse, en Italie, en Australie, en Angleterre, aux Etas unis, la société Aldi Nord est présente aux Pays Bas, en Belgique, au Danemark, au Luxembourg, en Espagne, en France, au Portugal, en Pologne……

 

Pour la France la société a ouvert son premier magasin en 1988 et est structurée en13 directions régionales qui sont très semblables et autonomes en termes de fonctionnement, elles peuvent livrer entre 60 et 100 magasins. La direction régionale du Nord de la France couvre 12 départements et se trouve depuis 18 mois à Villepinte.

 

La société régionale de Dammartin en Goëlle gère 64 magasins avec huit mille collaborateurs et 200 alternants Bac Pro ou BTS.
Elle occupe un espace de 23000m2 dont 2500m2 de chambre froide où se trouvent stockées les 1200 références de 700 fournisseurs avec lesquels la société travaille. 95% de ses produits sont des denrées alimentaires. La société dispose de sa flotte de camions pour assurer les livraisons quotidiennes et nocturnes des magasins (20 chauffeurs) et fait appel à des transporteurs extérieurs. Dans l’entrepôt les produits sont au sol sur palettes, il n’y pas de racks de stockage et pas d’opération de picking car les produits sont conditionnés en boites de carton et placés sur palettes. Afin de gagner du temps il n’y pas de film plastique sur les palettes, les produits sont tenus par des élastiques. Des contrôles de qualité et de conformité sont effectuées à la réception et à l’expédition des produits. Pour les chargements, les caristes prennent les palettes préparées et les mettent sur le quai du magasin correspondant (chaque magasin a son quai).


La société Aldi est un hard discounter qui a le souci de vendre la meilleure qualité au meilleur prix avec un stratégie de fidélisation de ses fournisseurs pour lesquels elle prend des engagements de quantité et de durée. Sa stratégie est de satisfaire le client avec des produits de qualité au prix souhaité, selon les directions régionales elle travaille avec des producteurs locaux et développe une gamme Bio. En magasin on trouve aussi des pains et des viennoiseries cuits sur place ainsi que du café torréfié par la société et vendu sous la marque Markus. Dans ses magasins de taille adaptée (1200 m2 maximum) elle vend essentiellement des produits de marque distributeur (MDD) mais intègrent aussi des produits de marque. Il y a trois pôles dans chaque magasin : un pôle fruits légumes pain, un pôle produits secs, un pôle frais. Les clients des magasins appartiennent plutôt aux catégories sociales d’employés ou d’ouvriers mais en Allemagne toutes les catégories sociales vont chez Aldi.


La société a un engagement sociétal fort avec le souci de la préservation des ressources et de l’environnement. L’adhésion au label UTZ atteste de cet engagement pour des produits de conception et de condition durable.  Des certifications sont obtenues par la société dans le cadre du développement durable. La gestion des personnels assure la promotion interne et la formation. Elle met en place aussi une prime d’intéressement en fonction de la productivité et une participation annuelle. Parmi les services présents dans la société (service facturation, service comptabilité, service gestion du personnel, service achats) c’est le dernier service qui a un rôle stratégique avec une centrale d’achats qui assure la négociation avec les fournisseurs pour avoir la meilleure qualité au meilleur prix. Les produits sont testés, contrôlés, vérifiés avant d’être retenus par la société.


Le concept de discount a été mis en place par les frères Albrecht mais les marques de distributeur (MDD) ont été inventées par les français. Sur le marché français qui est très dynamique, Aldi représente 2,3% en termes de chiffre d’affaires et 3% en termes de volume. Ses concurrents Carrefour et Leclerc représente respectivement 19% et 20% en termes de chiffre d’affaires mais en Allemagne Aldi est leader. L’origine allemande de la société ne l’empêche pas de vendre 75% de produits fabriqués en France. Contrairement à ses concurrents Aldi pratique les mêmes prix sur l’ensemble du territoire et a un prix moyen d’un produit en magasin de 1€06. Les deux discounters Lidl et Aldi se distinguent sur les prix, la qualité et le nombre de produits. Lidl se concentre sur les prix et dispose de 2000 articles mais il revient vers la qualité et achète à l’international, Aldi se concentre sur la qualité, dispose de 1500 articles et achète à des producteurs français.

 

La gamme de produits présentés doit cependant évoluer pour s’adapter à l’évolution des gouts des consommateurs. Compte tenu de son implantation inégale en France, Aldi ne peut pas mener les campagnes publicitaires de ses concurrents, il n’est pas présent sur les réseaux sociaux ni sur les grands médias audiovisuels. Il distribue 9 millions de tracts par an en France et réfléchit à une modernisation et à une diversification de sa communication. Les élèves ont fait part de leur étonnement de l’absence de cette société sur leur outils numériques et en ont compris les raisons après les explications des responsables.

 

Cette visite très riche en explications et en possibilités d’observation a été appréciée de tous et pourra donner lieu à d’autres formes de collaboration avec la société Aldi.