Récit d'un stage à Berlin pour des élèves du Lycée Valadon à Paris

Capture-Artcile
Des élèves du lycée Suzanne Valadon (dans le 18e arrondissement de Paris) ont effectuées un voyage à Berlin du 21 juin au 6 juillet 2017. L’enseignante qui les a accompagnées témoigne :
 
 
L’arrivée
 
 
L'accueil a été très chaleureux à notre arrivée au Centre Français de Berlin. Maike était venue nous chercher à l'aéroport et Sylvie, l’autre personne du Centre Français de Berlin chargée de notre encadrement, nous attendait au centre. Après une présentation des lieux et de l'emploi du temps qui nous attendait, notre groupe s'est installé dans le jardin pour déguster pizzas et fruits.
 
Les élèves devaient rencontrer en début d'après-midi des lycéens allemands et des lycéens parisiens. Les échanges se sont faits à travers différents jeux linguistiques animés par Maike et Sylvie, étant à tour de rôle interprètes pour communiquer dans les deux langues. Les adultes enseignants français et allemands ont participé également.
 
Le groupe a pu présenter les affiches transportées pour l'occasion et crées lors des ateliers artistiques animés par Anja, enseignante d'allemand. Des cours d'initiation d'’allemand et un travail artistique sur les différences entre Paris et Berlin avait été fait en amont du voyage. Des vidéos ont été prises lors des échanges ainsi que des photos.
 
Comme le 21 juin était aussi la fête de la musique, le Centre Français de Berlin le fêtait également, et ce, dès la fin de l'après-midi. Les élèves ont été libérées pour l'occasion et leurs familles d'accueil sont venues les chercher de façon échelonnée dans le temps, puisque certaines d'entre elles travaillaient dans la journée.
 
 
La vie dans les familles
 
 
L'accueil des familles allemandes francophones a été particulièrement agréable et a aidé nos élèves à surmonter le dépaysement linguistique et culturel. Les élèves ont pu remarquer certaines différences concernant l'habitat, souvent plus grand qu'à Paris ou en banlieue parisienne.
 
Certaines filles ont particulièrement apprécié l'espace de leur chambre. Quelques élèves se plaignaient des repas plus légers du fait des familles parfois végétariennes. Mais les élèves comme les familles se sont vite mutuellement adaptées aux différences alimentaires.
 
 
Les stages en entreprise
 
 
Tous les élèves ont démarré leur stage le lendemain avec des horaires un peu différents en fonction de l'activité de chaque enseigne commerciale. Sur les six élèves, deux se trouvaient seules et les quatre autres étaient par deux. Leurs visites en étaient simplifiées mais les distances à Berlin sont considérables. Il fallait parfois compter 50 minutes entre deux lieux de stage avec des correspondances.
 
Tout a été très bien organisé par notre référente du Centre Français de Berlin Maike, nous communiquions par WhatsApp en cas de difficulté. Les élèves se sont vite adaptées à leurs lieux respectifs de stage ; disant même parfois : "c'est le meilleur stage que j'ai fait !".
 
Dans la majorité des cas, une très bonne relation s'est instaurée entre les élèves et les tuteurs.
Les horaires ont été respectés de part et d'autre et les conventions de stage ont été remplies ainsi que les attestations en tenant compte bien entendu de la disponibilité des tuteurs. Tous très accueillants par ailleurs.
 
La sélection des stages a été de qualité, avec des personnes très compréhensives de la situation innovante et parfois facteur de stress pour nos élèves effectuant un premier stage à l'étranger.
 
 
Les visites culturelles
 
 
Il était prévu de visiter deux sites le premier week-end de l'arrivée des élèves ; mais les élèves ont fait le choix de rester dans leurs familles d'accueil pour la première visite. Le dimanche, un parcours "street art" a été fait avec Caroline, très experte dans la présentation des arts graphiques de la rue. C'était l'occasion pour les élèves présentes de découvrir aussi un quartier de Berlin, proche de l'ancienne frontière entre l'est et l'ouest et découvrir les vestiges du Mur. Elles ont montré à cette occasion beaucoup d'émotion et aussi d'étonnement.
 
Les différentes familles d'accueil ont montré des lieux tels : le château de Sans-souci, la tour de télévision, le Reichstag, la visite du musée égyptien et diverses promenades historiques ainsi qu’une promenade en bateau. Toutes ces activités culturelles ont plu aux jeunes filles qu'elles hébergeaient. Les élèves se sont aussi rencontrées entre elles pour faire des visites culturelles, du shopping ou diner ensemble.
 
 
Conclusion
 
 
Ce stage à Berlin a permis aux élèves d'être plus autonomes et leur a offert une ouverture d'esprit. L'une d'entre elles a appris à s'orienter dans les transports, elle en a retiré beaucoup de fierté. Une autre a eu le compliment d'être très travailleuse. Dans l'ensemble, elles ont apprécié tout l'intérêt qu'on leur portait et elles ont tissé des liens d'amitié qu'elles n'auraient pas imaginé.
 
Les élèves sont impatientes de repartir pour la deuxième partie du stage, et voudraient pour la majorité retrouver leurs familles d'accueil et leurs tuteurs dans la mesure du possible. Rendez-vous en octobre pour la suite des aventures.